Accueil

»

Le féminisme en choeur

- Le Mensuel de Rennes,

«

La Bulle Rennes : Pendant les manifs, qui garde les enfants ?

- La Déferlante,

« Face à moi j’avais des vétérans de Tinder » : le dating en garde alternée, pas simple

Les parents séparés ayant opté pour la résidence alternée sont de plus en plus nombreux. Après une phase de (re)découverte de soi, certains souhaitent se relancer dans une histoire… Mais après 10, 15, 20 ans passés en couple, les modalités de rencontre ont évolué. Ce qu’ils découvrent, parfois à leurs dépens.

À lire aussi :
Épisode 1 « Pendant une semaine, je prends soin de moi... La résidence alternée, c’est l’idéal »

Épisode 2 « La résidence alternée n’est pas une solution miracle aux inégalités de genre »